L’agilité est le sujet dominant dans les réflexions stratégiques actuelles des entreprises : l’évolution des technologies numériques et leur utilisation engendrent des changements disruptifs dans les modèles d’entreprise et impliquent des évolutions majeures dans l’organisation et les ressources humaines à disposition.

  • d’une part, les clients s’habituent à des délais de traitement de plus en plus courts et, d’autre part, ils s’attendent de plus en plus à obtenir des solutions individualisées à leurs problématiques ;
  • de nombreux collaborateurs demandent également davantage de flexibilité dans leur emploi ;
  • et la gestion se transforme de plus en plus en un concept de partage de la responsabilité au sein d’une équipe.

Ainsi, l’agilité – entendue ici comme la capacité d’une organisation à s’adapter rapidement à un environnement complexe, turbulent et incertain – devient un facteur de réussite essentiel pour les entreprises qui sont confrontées à un environnement concurrentiel très dynamique.

Afin de survivre dans cet environnement concurrentiel, les entreprises se doivent de réagir de plus en plus rapidement et avec plus de flexibilité. Cela amène de nouveaux défis majeurs pour les collaborateurs et pour la gestion des ressources humaines.

Des RH agiles adoptent une vision globale des défis et les résolvent de manière de plus en plus souple et rapide. Elles soutiennent, démontrent et renforcent les capacités. L’une des tâches les plus importantes des gestionnaires RH agiles est de proposer des formations continues, c’est-à-dire de soutenir le développement des collaborateurs de l’entreprise. La fonction «Learning & Development» (L&D) met en œuvre l’un des principaux leviers dont dispose une entreprise : la motivation intrinsèque.

Dans ce contexte, l’équipe L&D d’un département RH agile se caractérise avant tout par sa capacité à reconnaître et à soutenir les talents spécifiques des collaborateurs. Une bonne compréhension de la motivation intrinsèque, de la gestion des performances, de l’apprentissage humain, ainsi qu’une connaissance pointue des concepts d’agilité et de la gestion des savoirs, permet de constater que l’apprentissage « individualisé à la demande » est beaucoup plus efficace que l’apprentissage « imposé et en commun ». La professionnalisation de  la formation que nous connaissons actuellement et une gestion agile des ressources humaines sont les bases indispensables pour mettre en place une organisation agile, soit adaptable et souple.

OTP soutient la gestion agile des RH en vous aidant à changer la mentalité des collaborateurs par le biais de la formation et du développement personnel : exercer sa passion au lieu d’exercer un métier !

Dans le contexte du conseil en RH agile, le coaching est l’outil le plus approprié. De nombreuses grandes entreprises suivent désormais cette voie. Le coaching permet un travail ciblé, individuel et rapide,  selon les besoins identifiés auprès des collaborateurs sur un très large éventail de sujets, et peut se faire aussi bien en individuel ou en groupe:

  • Coaching d’intégration

L’intégration plus rapide d’un nouveau collaborateur augmente la productivité car facilite l’adaptation à la culture d’entreprise et le développement de l’état d’esprit correspondant

  • Coaching de performance

Aider les collaborateurs à atteindre leurs objectifs par un travail de réflexion sur les entraves éventuelles

  • Coaching pour une meilleure collaboration

La productivité et l’efficacité peuvent être sévèrement limitées par un manque de compétences sociales ou, au contraire, favorisées par un état d’esprit agile.

  • Coaching de carrière

Pour que les collaborateurs puissent planifier leur avenir professionnel, à l’intérieur de leur entreprise actuelle.

  • Coaching des équipes de projet

Pour que l’équipe de projet puisse exploiter tout son potentiel (individuel et collectif) et développer des compétences agiles.

  • « Leadership » Coaching

A  pour objectif de développer les compétences de leadership agile, pour une mise en place plus rapide et plus avisée des différentes phases d’un programme de changement.

  • Coaching en recherche d’emploi (outplacement)

Certaines situations, malheureusement, nécessitent le redéploiement du collaborateur, soit soutenir le collaborateur dans une réorientation professionnelle. Cette phase est nécessaire et précieuse dans la gestion du redéploiement.

Dans le cas d’une gestion agile des RH, les RH ont un rôle très actif en tant que promoteur du changement (transformateur). L’objectif est de rendre l’entreprise et ses collaborateurs plus agiles. Cela signifie que les RH ne sont pas seulement focalisés sur les besoins des collaborateurs, mais aussi sur la mise en œuvre concrète du changement en travaillant des thèmes tels que la promotion d’une culture d’entreprise axée sur des équipes agiles. Ces équipes sont souvent constituées spécifiquement pour un projet ou des tâches spécifiques, et une fois terminées, de nouvelles équipes sont formées pour les tâches suivantes. Il s’agit également d’apporter et de développer l’utilisation de compétences de leadership et d’un état d’esprit agile. Il est important pour nous, en tant que consultants RH, de travailler avec vous pour soutenir cette transformation. Nous considérons les quatre principes suivants comme étant particulièrement importants :

  • Orientation client : Nos services de conseil et d’accompagnement sont destinés aux collaborateurs qui ont un besoin ou ont un défi à relever dans l’entreprise. Il est donc important de se demander : quel est ce défi ?
  • Travail itératif : Aujourd’hui, il n’y a pas d’autre option que de « naviguer à vue », pour les entreprises tout comme pour les conseillers en RH. Cela signifie qu’il n’est pas clair au départ à quoi ressemblera le résultat à la fin. Notre travail se déroule en étapes itératives, dans lesquelles l’échange, la conversation et le retour d’informations sont primordiaux. Ce processus évolutif est construit sur de résultats intermédiaires. Il est primordial, de définir au commencement, ce dont l’entreprise ou le client a réellement besoin.
  • Flexibilité : dans le monde actuel qui évolue rapidement, rien n’est gravé dans le marbre. Les processus et les programmes actuels doivent être souples et rapidement modifiables, et doivent également être largement adapté aux besoins individuels.
  • Rôle de facilitateur : le conseil en RH et surtout le coaching peut être mis en place de manière ciblée et en fonction des besoins. Il permet d’aider les collaborateurs à s’aider eux-mêmes et contribue ainsi à garantir le bon fonctionnement de l’entreprise et de ses processus.

Si l’entreprise est agile, le conseil en RH se doit de l’être aussi. Nos conseils doivent être holistiques, axés sur le client et ses besoins, ainsi que flexibles. Nos conseils doivent vous permettre de faire avancer cette transformation.

Appelez-nous pour discuter de vos projets !

War diese Seite hilfreich?
[Total: 1 Durchschnitt: 5]